Conseils d'écriture

Le conseil de Bernard Werber :

« Ecrire une bonne histoire, c’est comme faire un tour de magie. Pour que la fin suscite un grand étonnement, il faut la prévoir à l’avance, comme un magicien qui cache un lapin blanc dans son chapeau pour le faire surgir au dernier moment en le tenant par les oreilles. »

Comment écrire une nouvelle ?

Une nouvelle, c’est un récit court et dynamique ! Il faut faire tenir une histoire entière en un texte bref. Voici quelques suggestions pour vous aider à écrire :

  • Entrer rapidement dans le vif du sujet. Une première scène qui permet d'être projeté directement dans l’action, dans un moment fort, est une bonne accroche pour le lecteur qui a tout de suite envie de lire la suite ! Attention : cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas prendre le temps de présenter les personnages et la situation. Mais il vaut mieux démarrer par une scène utile pour l’histoire, qui permettra tout de même de révéler progressivement le caractère de votre personnage, le contexte dans lequel il se place…

 

  • Limiter le nombre de personnages, de lieux, et d’événements. Cela permet de prendre le temps de bien présenter un ou deux personnages, et d’approfondir quelques scènes essentielles pour votre histoire, plutôt que d’avoir trop de choses à décrire et à mettre en place alors que le format « nouvelle » ne le permet pas.

 

  • Imaginer une chute, c’est-à-dire un retournement de situation, une fin qui surprend le lecteur ! Ce n’est pas obligatoire, mais c’est une astuce qui marche très bien par exemple dans le genre du polar : il vaut mieux que le lecteur ne se doute pas tout de suite de la façon donc va se résoudre une énigme, un crime…

 

  • Bien structurer son récit. Il existe toutes sortes de façons d'organiser une histoire, voici par exemple un exemple de structure efficace (elle n'est pas obligatoire non plus pour le concours, mais peut vous aider):

L’accroche : les 1ères phrases, qui donne envie de lire la suite ! Il peut s’agir d’un dialogue, d’une description, d’un flash-back ou d’un flashforward…
La situation initiale : une scène qui nous permet de comprendre le cadre de l’histoire (de quoi parle le récit ? qui ? quand ? ou ? etc.)
L’élément déclencheur : un problème, une action qui va changer le cours des événements, mettre en route l’histoire. Votre personnage a quelque chose à faire, et vite !
Le développement : votre personnage vit des péripéties qui font évoluer la situation, le mène progressivement vers la résolution du problème
Le climax : le point culminant du récit ! Il s’agit d’un moment de tension forte : le suspense est à son paroxysme, tout peut sembler perdu, l’énigme semble irrésoluble…
La résolution / la chute : la scène qui résoud le mystère ou le problème rencontré par les personnages. Cela met fin à l’intrigue, si possible de façon surprenante !

Le polar et la science-fiction

Cette année, le concours d'écriture d'UNICEF France met à l'honneur les genres littéraires du polar et de la science-fiction ! Pour écrire votre nouvelle, vous devrez vous inspirer d'au moins un de ces deux genres. Voici quelques précisions pour vous y aider.

Le polar

Un polar peut aussi être appelé "roman policier". Ce genre littéraire définit des récits dans lesquels un ou plusieurs personnages tentent de résoudre une énigme, un mystère, souvent liés à un délit ou un crime. La personne qui mène l'enquête peut par exemple être un policier, un détective, un journaliste, ou simplement quelqu'un de curieux !

Pour écrire un bon polar, il faut ménager du suspens : le lecteur ne doit pas savoir immédiatement comment l'histoire va se résoudre ! Au fil de l'intrigue, il découvrira des indices, en même temps que le personnage principal, qui le méneront progressivement vers la solution. Les lecteurs de polar aiment aussi être surpris avec un retournement de situation final qui résoud l'énigme de façon innatendue !

Les personnages de polar peuvent être des héros (des personnes avec des qualités positives et souvent hors du commun) mais aussi des anti-héros, c'est-à-dire des personnages qui peuvent être très banals, ou très sombres et antipathiques. 

 

La science-fiction

 La science-fiction (ou SF) est un genre littéraire qui permet de se projeter dans un univers imaginaire. Les auteurs de ce genre créent de toutes pièces des mondes et des êtres fictifs, dans des lieux et des temporalités différents des nôtres. Ainsi, les récits de science-fiction se passent souvent dans le futur, et l'intrigue peut se dérouler sur Terre mais aussi dans l'espace, sur d'autres planètes...

Ce genre s'appuie souvent sur l'évocation de nouvelles sciences ou technologies qui permettent au monde imaginaire d'exister.

La science-fiction s'inspire aussi souvent de deux types de récits : l'utopie, qui présente une société imaginaire idéale, dans laquelle les humains s'épanouissent dans de bonnes conditions, et la dystopie, qui présente au contraire une société imparfaite, dans laquelle les personnages sont malheureux ou en danger, par exemple à cause de problèmes politiques, écologiques...